TTTS Foundation Logo
 


Help During Pregnancy












 

 

 

 

Traitement du placenta par fœtoscopie au laser : étant donné que le STT n'existe pas chez les jumeaux monochorioniques (MC) sans les vaisseaux sanguins communicants du placenta, il semble raisonnable de trouver un moyen de séparer les circulations sanguines des jumeaux en supprimant les connexions. L'apparition de lasers chirurgicaux au début des années 1980 a mené à cette option innovatrice, et la première occlusion par fœtoscopie au laser de vaisseaux communicants a été effectuée en 1988 par Dr. Julian E. De Lia à l'University of Utah sur un couple de Great Falls, Montana. En reliant le laser à la fœtoscopie (l'insertion d'un télescope minuscule dans l'utérus avec grossesse), les médecins peuvent voir et détruire tous les vaisseaux communicants. Cette intervention est le seul traitement STT pouvant « déconnecter » les jumeaux et arrêter à la fois la transfusion chronique du sang en provenance du donneur vers le receveur, et la transfusion aiguë ou soudaine si l'un des bébés devait mourir ou tomber soudainement malade.

Cette intervention chirurgicale au laser est désormais pratiquée dans des établissements du monde entier, alors qu'un nombre de médecins de plus en plus élevé est convaincu que cette procédure aboutit aux meilleurs résultats possibles. Selon nos propres connaissances, les interventions chirurgicales au laser sur les placentas permettent d'aboutir au plus grand nombre de survivants en bonne santé chez les patients avec apparition ou diagnostic de STT pas encore viable (c'est-à-dire gestation de moins de 25 semaines). Les rapports sur ce traitement fournissent actuellement les données suivantes : 80 à 85 % de survie d'un jumeau au moins, 65 à 70 % de survie des deux jumeaux, 5 % ou moins de taux de handicaps significatifs chez les survivants, et un traitement pour un intervalle moyen d'accouchement proche de 10 semaines. Les résultats peuvent varier d'un établissement à l'autre, et ceci peut être dû à des niveaux d'expérience différents, ou aux méthodes chirurgicales effectivement utilisées. La procédure exige une anesthésie générale pour la mère, et les taux de complications chirurgicales varient également d'un établissement à l'autre. Ces taux doivent être considérés avec les médecins individuels avant de procéder à l'intervention.


 

 

-Le syndrome transfuseur transfusé se produit-il
souvent ?

-Que subissent les bébés jumeaux

-Facteurs pour la prédiction des résultats de STT :

-Quels sont les signes précurseurs ?

-Quels sont les traitements ?

 

-Traitement des vaisseaux communicants

-Traitement des symptômes

- Traitements qui reflètent un manque d'espoir

 

-Puis-je faire quelque chose

-Récapitulation

 
Copyright © 1997-2004 The Twin To Twin Transfusion Syndrome Foundation. All Rights Reserved