TTTS Foundation Logo
 


Help During Pregnancy











 

 

 

 

Âge gestationnel au moment du diagnostic : les risques sont plus sérieux avant 25 semaines parce qu'il n'est pas possible d'accoucher à ce moment-là, et les bébés sont exposés plus longtemps au syndrome. La Fondation reçoit le plus grand nombre d'appels de couples lorsque la grossesse a atteint 18 semaines.

Âge gestationnel au moment de l'accouchement :
à 28 semaines et au-delà, ou avec un poids estimé à la naissance de 1 500 g (3 livres 5 onces) ou plus, les médecins sont plus optimistes en ce qui concerne le dénouement pour les jumeaux avec accouchement. Dans le cas du STT, lorsque les médecins pèsent le pour ou le contre d'un accouchement au lieu de continuer une grossesse avec STT, ils sont souvent confrontés à la question suivante : « Est-ce que les bébés sont plus en sécurité à l'extérieur ou à l'intérieur ? »

Taux de discordance de croissance : ceci implique que l'on découvre que la taille des bébés est différente au cours de l'échographie. On estime qu'une différence de plus de 20 % est significative, mais ceci dépend de l'âge gestationnel auquel la différence apparaît (la différence est quelquefois indiquée en semaines au lieu d'un pourcentage). La différence de taille des jumeaux peut être due soit à la transfusion des nutriments, soit à un partage inégal du placenta commun, ou elle peut être causée par les deux.

Taux de discordance dans le liquide amniotique : le receveur peut avoir des litres de liquide amniotique (polyhydramnios) excessifs et sa vessie peut toujours sembler pleine au cours de l'échographie. Le donneur peut produire une quantité d'urine tellement restreinte que son sac amniotique peut être vide (oligohydramnios) et qu'il est impossible de voir la vessie du bébé par échographie.

Présence d'hydropisie chez l'un des jumeaux : l'hydropisie implique une accumulation de liquides dans la peau et les cavités corporelles du bébé et est généralement due à une défaillance cardiaque. Elle peut être observée par échographie, et affecte habituellement le jumeau receveur qui dispose de trop de sang.


· Les résultats de STT sont ultimement déterminés par le nombre et le type de vaisseaux sanguins communicants, et la manière dont le placenta est partagé entre les jumeaux (occurrences qui se produisent toutes les deux de façon aléatoire). Étant donné que chaque placenta est différent, il est toujours difficile de prédire les résultats.

· Quel que soit le traitement choisi, la plupart des cas de STT survivent et la plus grande partie des survivants seront normaux. Cependant, les divers traitements disponibles produisent des résultats différents : le nombre de survivants, le nombre de survivants en bonne santé, et la possibilité de prolonger la grossesse (reportez-vous à la rubrique ci-dessous sur les traitements et à la section contenant des recherches et des articles médicaux).

· La plupart des jumeaux avec STT, qu'ils suivent ou non un traitement, naissent prématurément et doivent passer un certain temps dans l'unité de soins intensifs pour nouveau-nés.


 

 

-Le syndrome transfuseur transfusé se produit-il
souvent ?

-Que subissent les bébés jumeaux

-Facteurs pour la prédiction des résultats de STT :

-Quels sont les signes précurseurs ?

-Quels sont les traitements ?

-Puis-je faire quelque chose

-Récapitulation

 
Copyright © 1997-2004 The Twin To Twin Transfusion Syndrome Foundation. All Rights Reserved